ÉTS : Quartier de l’innovation
Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2012  

Quartier de l’innovation

Un appui important des trois paliers de gouvernement

15 mai 2012
Le projet du Quartier de l’innovation (QI) a franchi un pas de plus. Les gouvernements du Québec, du Canada et la Ville de Montréal ont annoncé qu’ils verseraient, à parts égales, 1 050 000 $ afin d’appuyer le pré-démarrage du projet. L’annonce a été faite le 14 mai par le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Sam Hamad, la ministre responsable des Aînés et députée de Saint-Henri-Sainte-Anne, Marguerite Blais, et le vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Richard Deschamps.


Marguerite Blais, Richard Deschamps, Sam Hamad, Rose Goldstein, vice-principale à la recherche et aux relations internationales de l’Université McGill, et Yves Beauchamp, directeur général de l'ÉTS

Projet mené par l’ÉTS et l’Université McGill, le Quartier de l’innovation vise à favoriser la synergie entre institutions et entreprises afin d’accroître le potentiel de créativité et d’innovation et ses applications dans ce qui se voudra un «laboratoire vivant». Le QI sera situé à quelques pas du centre-ville de Montréal sur un territoire comprenant notamment le quartier Griffintown.

«Nous remercions les gouvernements du Québec, du Canada et la Ville de Montréal de leur important appui, a indiqué Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill. En misant sur les forces complémentaires de nos deux institutions et en les unissant au formidable esprit de créativité des PME québécoises, le QI entraînera des opportunités de formation pratique pour nos étudiants et d’application des découvertes de nos chercheurs. Le QI tel que nous l’entrevoyons contribuera à mieux positionner le Québec à l’échelle internationale en matière d’innovation. »

«Le projet de Quartier de l’innovation que nous privilégions sera un lieu où travail et milieu de vie se confondent. Un endroit qui intègrera les quatre volets essentiels à une communauté créative : industriel, formation et innovation, urbain ainsi que social et culturel, permettant ainsi d’y vivre, apprendre, travailler et de s’y divertir, a précisé Yves Beauchamp, directeur général de l’ÉTS. C’est l’interconnexion entre ces différents volets qui constituera le QI et développera l’état d’esprit innovant désiré.»



Le Quartier de l’innovation permettra de miser sur les forces respectives de l’ÉTS et de McGill, une complémentarité stratégique manifeste. L’ÉTS est la 1re école en génie au Québec et la 4e au Canada pour le nombre total de diplômes de premier cycle décernés annuellement. Près de 75 % de ses fonds de R-D, d’environ 21 M$, sont des contrats de recherche avec plus de 200 entreprises. Université classée au 17e rang à l’échelle internationale, McGill compte l’un des plus importants portfolios de brevets parmi les universités canadiennes. Elle reçoit près de 470 M$ annuellement en fonds dédiés à la recherche.

La mission du Quartier de l’innovation ne se limite pas à son impact industriel, scientifique et technologique mais visera également l’innovation urbaine, sociale et culturelle. L’objectif est que le quartier ne vive pas uniquement au rythme des entreprises qui s’y installeront mais également à celui de la population qui l’habitera. Le projet vise à créer un milieu de vie de qualité, diversifié et susceptible d’attirer davantage de résidents, de commerces de proximité, une activité culturelle et des services publics modernes.

Voir aussi :
www.quartierinnovationmontreal.com
Pour information
Olivier Audet
Service des communications - ÉTS
514-396-8466

NouvellesFil RSS