ÉTS : Génie aérospatial
Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2012  

Génie aérospatial

Une technologie pour tester le filage des avions plus rapidement

9 février 2012
Dans son numéro du janvier 2012, la revue Aviation Week dresse la liste des 10 technologies à surveiller au cours de la prochaine année. Dans ce top 10 apparaît en deuxième position un appareil de test du filage des avions développé par la compagnie Technologies Harness Scanner inc. (THS), de Saint-Hubert. Cet appareil, le HS2000, a fait l’objet d’une collaboration avec le professeur Claude Thibeault du Département de génie électrique, dans le cadre de trois visites interactives subventionnées par le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches Canada et échelonnées de novembre 2009 à mars 2011.

Dans le cadre de ces visites, le professeur Thibeault avait entre autres comme mandats la révision des propositions techniques de l'équipe de THS en fonction des objectifs de performance inclus dans la planification à moyen et long terme, ainsi que la validation d’hypothèses et de pistes de solutions quant à l’amélioration des performances de l’appareil. Selon Alain Lussier, président de THS, cette collaboration a permis à la compagnie de faire des choix plus éclairés face aux incertitudes et aux défis technologiques, choix qui ont permis d’améliorer de manière tangible les performances du HS2000.

Pour apprécier les qualités de ce nouvel appareil, il est intéressant de savoir que les méthodes de test actuelles requièrent toujours au moins deux techniciens – compte tenu des distances impliquées – et que les centaines de mesures à prendre pour un seul avion peuvent prendre des heures. Grâce au nouvel appareil de THS, le diagnostic complet d’un aéronef, comptant de 100 à 3000 points individuels de test, prendra dorénavant de 15 à 45 minutes tout inclus, y compris le branchement et le débranchement du système.

En plus de procurer tous les résultats du multimètre traditionnel en une fraction du temps, l’unité de tests automatique HS2000 identifie, localise et documente l’erreur trouvée dans le système électrique. L’appareil peut par exemple détecter la présence de corrosion, un court-circuit, un fil débranché, ou même un problème intermittent. Il peut aussi fournir toutes les mesures de résistance du système. Dès qu’un problème est diagnostiqué, le technicien peut lancer une analyse précise pour trouver le fil défectueux en moins de 10 minutes.

La compagnie Jazz Air expérimente  le système de tests automatisé HS2000 dans ses ateliers de Montréal depuis août 2011, et prévoit équiper ses installations de Toronto dès cette année. En étroite collaboration avec THS et Bombardier, Jazz Air concentre ses efforts sur la réduction des retards et annulation de vols causés par des défaillances dans certains sous systèmes électriques. Dans un domaine où la concurrence est aussi forte, nul doute que des réductions de coûts d’entretien de cette importance seront les bienvenues.

L’ÉTS est très fière de pouvoir contribuer au succès des jeunes PME du Québec par l’intervention de ses experts, et félicite la compagnie THS pour ses idées novatrices. Son slogan « Transformez vos heures en minutes ! » est particulièrement bien choisi pour des gens qui savent relever des défis aussi grands.

Voir aussi :
Aviation Week : Top 10 Technologies to Watch
Site web de THS
Pour information
Emmanuelle Berthou
ÉTS - Service des communications
514 396-8427


NouvellesFil RSS