Je vis une situation de harcèlement ou de violence sexuelle

Le BPRH est là pour vous écouter, vous conseiller, vous soutenir et vous accompagner dans vos démarches.

Rappelez-vous : vous n'avez pas à accepter un tel comportement!
 

  • Si possible, dites clairement à la personne que son comportement est importun, offensant, intimidant ou humiliant.
  • Vous pouvez faire cette démarche verbalement – de préférence en présence d'un témoin – ou par écrit; dans ce cas, conservez une copie de votre lettre.
  • Ne vous blâmez pas; la personne qui vous harcèle est responsable de son comportement.
  • Parlez-en à quelqu'un en qui vous avez confiance et, s'il y a lieu, demandez de l'aide pour faire face aux répercussions psychologiques du harcèlement (Programme d'aide aux personnels, Services aux étudiants ou autre ressource).
  • Signalez des difficultés que vous rencontrez à votre supérieur ou à une personne en autorité.
  • Prenez en note les détails des incidents de harcèlement : date, heure, endroit, nom des témoins, gestes posés, mots prononcés, vos sentiments, vos réactions, à qui vous en avez parlé.
  • Conservez tout élément de preuve.

Nous vous invitons à communiquer avec nous pour discuter de la situation, pour vous aider à comprendre ce qui arrive et pour élaborer ensemble des pistes de solutions aux problèmes rencontrés.

Faire un signalement ou déposer une plainte?

On procède à un signalement lorsqu’on désire faire part d’une situation préoccupante ou d’un comportement inapproprié, qu’on en soit témoin ou victime.

On dépose une plainte lorsqu’on souhaite qu’une situation soit évaluée afin qu’elle mène – si elle est jugée recevable – à une enquête et, le cas échéant, à un processus administratif.