Étudiant assis


Aide psychologique

Un parcours universitaire est une période riche en nouvelles expériences. Toutes sortes de défis personnels et d’épreuves peuvent survenir. Vous avez des questions en lien avec votre vie personnelle ou scolaire? Venez rencontrer une conseillère en relation d'aide aux Services à la vie étudiante (SVE) afin de favoriser votre épanouissement personnel et social.

Ces rencontres peuvent répondre à vos préoccupations, à un vécu personnel difficile ou tout simplement vous permettre de relever des défis académiques. Un premier contact vous sera proposé afin d’évaluer rapidement vos besoins. Vous aurez ensuite la possibilité d’obtenir une à sept rencontres individuelles sur rendez-vous. Ces rencontres sont confidentielles et gratuites.

Sentinelles ÉTS

Parmi les membres du personnel de l’ÉTS se trouvent des Sentinelles, veillant sur la santé mentale positive de la communauté étudiante. Si vous vivez de la détresse psychologique, les Sentinelles ÉTS sont là pour vous accueillir, vous écouter et vous orienter. À l'ÉTS, aucun sujet n’est tabou. Osez parler et demander de l’aide!

Consultation individuelle

Vous n’avez rien à débourser pour l'ensemble des séances qui incluent une rencontre d’évaluation et six rencontres subséquentes en suivi thérapeutique. Lors du premier rendez-vous, vous pourrez entre autres vous informer sur l’approche et l’encadrement des rencontres, la confidentialité et les modalités d’annulation.

Un premier rendez-vous en moins de 15 jours ouvrables*

Pour prendre rendez-vous avec une conseillère en relation d’aide, présentez-vous au local des SVE (E-3042), appelez au 514 396-8942 ou écrivez à sve@etsmtl.ca.

*Bien que la très grande majorité des demandes seront traitées dans les 15 jours ouvrables suivant leur dépôt, il est possible que le délai de traitement de certaines d'entre elles, jugées moins urgentes, dépasse légèrement le temps habituel. Toutefois, le service d’intervention d’urgence (ci-bas) n’est pas affecté.

En complément aux consultations individuelles, vous pouvez contacter des services d’aide téléphonique ainsi que des ressources communautaires qui peuvent vous donner le soutien dont vous avez besoin.

Info-Santé, composez le 8-1-1
Service de consultation professionnelle téléphonique accessible 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Le service Info-Santé permet de joindre un professionnel de la santé en cas de problème non urgent.

Pour connaître le CLSC de votre quartier : Trouver un CLSC

Le stress et l’anxiété

La dépression

La santé mentale

Les dépendances

L’estime de soi

La procrastination

Les événements traumatiques

La santé sexuelle

Service d'urgence

Service d’urgence

Jeune homme dont on ne voit pas le visage assis dans le bureau d'une psychologue qui l'écoute en prenant des notesVous vivez une crise suicidaire ou une autre situation grave pouvant affecter votre fonctionnement personnel, social ou professionnel? Les Services à la vie étudiante vous offrent un service de consultation d'urgence (selon les heures d'ouverture des SVE).

Vous serez pris en charge le jour même par une conseillère en relation d’aide (psychologue ou intervenante psychosociale) qui saura vous offrir du soutien et vous diriger au besoin vers les ressources compétentes.

Important : les psychologues n’offrent pas d’évaluation psychologique dans le but d’émettre une attestation d’inaptitude à poursuivre les études ou à assister à un examen. Si tel est votre besoin, consultez votre médecin de famille ou un médecin en clinique d’urgence.

Suicide.ca
Aide 24/7 par téléphone, texto, clavardage et outils en ligne

Suicide Action Montréal
514 723-4000 ou 1 866 APPELLE (277-3553)
Service de consultation professionnelle téléphonique accessible 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Tel-Aide
514 935-1105
Service d'écoute téléphonique accessible jour et nuit pour toute personne en difficulté.

Tel-Jeunes
514 288-2266 ou 1 800 263-2266
Service d'intervention par téléphone et par Internet pour les jeunes.

Relief
1 866 738-4873
Organisme soutenant les personnes vivant avec l’anxiété, la dépression ou la bipolarité, ainsi que leurs proches.

La Clé des champs
514 334-1587
Réseau d'entraide pour personnes vivant avec le trouble anxieux.

Association québécoise de prévention du suicide
1 866 APPELLE (277-3553)

Phobies Zéro
514 276-3105 ou 186 6922-0002
Groupe de soutien et d'entraide pour les jeunes et les adultes souffrant de troubles anxieux. Groupe d'entraide à Montréal et en région.

Interligne
514 866-0103
Pour les personnes concernées par la diversité sexuelle et la pluralité des genres

Ordre des psychologues du Québec
514 738-1881 ou 1 800 363-264

Médiathèque

Vidéos

AlgoBalado

Tous les épisodes sont disponibles sur Apple Podcasts, Spotify et Google Podcasts. Vous pouvez également les visionner sur Wistia.

Bien sûr, nous imaginons tous nos études universitaires se dérouler dans la bonne humeur, le plaisir et la camaraderie. Néanmoins, puisque le passage à l’université est inévitablement accompagné d’une charge de travail considérable, la réalité peut parfois davantage ressembler à « yeux cernés, posture affaissée et déficit de sommeil... ».

Qu’à cela ne tienne, avec un peu de volonté et quelques trucs et astuces, il est tout à fait possible de maintenir un bon équilibre tout au long des études et, par ricochet, de prévenir les problèmes de stress, d’anxiété et d’épuisement.

Voici cinq conseils pratiques :

Planifiez vos repas et vos collations santé

« Planifiez les repas et les collations. Profitez des rabais. Cuisinez en plus grande quantité et congelez les restants. » – Catherine Bazinet, nutritionniste au Centre sportif ÉTS

Jeune femme qui tient des tomates dans ses mains alors qu'elle fait son marchéCommencez la journée du bon pied : prenez le temps de déjeuner! Après huit à douze heures de jeûne, les réserves de glucose – le combustible de base du cerveau – sont au minimum. Déjeuner permet donc de refaire le plein et d’avoir de meilleures performances intellectuelles.

Savourez des fruits et légumes à tous les repas et aux collations. Frais, surgelés ou en conserve, les fruits et les légumes contiennent des éléments nutritifs (vitamines, minéraux, antioxydants…) indispensables au bon fonctionnement du corps.

Faites de l’activité physique

« Il ne faut pas utiliser l'étude comme excuse pour ne pas bouger. Au contraire, avec les examens et les travaux, le niveau de stress devient difficile à gérer et l'activité physique permet de contrôler ce stress. Restez actif toute la session, encore plus durant les périodes de stress. » François Beauregard, kinésiologue-entraîneur au Centre sportif ÉTS  

Le fait de bouger davantage au quotidien augmente non seulement le niveau d’énergie, mais aide également à mieux composer avec le stress, permet une meilleure capacité de concentration, favorise un sommeil de meilleur qualité, rend le cœur et les poumons plus solides et contribue à un sentiment de bien-être général. En somme, l’activité physique entraîne des bénéfices sur tous les plans! Alors, prêt à bouger? Consultez tout ce que vous offre le Centre sportif ÉTS.

Ne négligez pas votre sommeil

Une bonne nuit de sommeil est gage de concentration, d’énergie et de bien-être.

Vous éprouvez des troubles du sommeil? Voici 10 trucs pour un bon sommeil, un document adapté de la méthode Morin pour combattre l'insomnie. Cette dernière approche est simple et vise essentiellement à modifier certaines habitudes qui interfèrent avec le sommeil et à instaurer des horaires plus réguliers.

Évitez la surconsommation d’alcool

L’idée n’est pas de s'interdire la consommation d’alcool, mais d’apprendre à en consommer avec modération. Pour les femmes, il est conseillé de ne pas dépasser deux consommations par jour ou dix consommations par semaine. Il est également important de ne pas boire lors d’une grossesse ou avant d’allaiter. Pour les hommes, il est conseillé de ne pas dépasser trois consommations par jour ou quinze consommations par semaine.

Voir la modération en quatre chiffres : 2-3-4-0
Éduc'alcool
Alcooliques Anonymes

Débarrassez-vous du tabagisme

Si vous songez à arrêter de fumer, vous pouvez obtenir des conseils et du soutien à la ligne j’Arrête au numéro 1 866 JARRETE (527-7383). Les intervenants peuvent également vous diriger au centre d’abandon du tabagisme le plus près de chez vous (sans frais).

De plus, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour vous inscrire au Défi J'arrête, j'y gagne!