Bâtiments durables


L’ÉTS accorde une grande importance à la réduction des impacts environnementaux de ses bâtiments. Le Service de la gestion des actifs immobiliers tente de privilégier les solutions et technologies respectueuses des principes du développement durable dans les projets de construction et de rénovation du campus.

Voici quelques initiatives mises en place au cours des années : 

l’ÉTS a mis en place un système d’efficacité énergétique de pointe. Elle détient d’ailleurs le meilleur bilan énergétique des universités québécoises, avec une consommation de 0,52 GJ/m2 comparativement à une moyenne de 1,36 GJ/m2 (2012-2013)
 
l’ÉTS a commencé en 2011 à mesurer la consommation d’eau chaude et d’eau froide de ses bâtiments pour mieux  cibler des mesures prioritaires d’économie d’eau et d’énergie
 
l’ÉTS avantage les produits ou les solutions conformes aux différents programmes de certification environnementale (tels Energy StarMD, Éco-Logo, certifié ISO 14000, et autres)
 
l’ÉTS utilise des peintures à faibles émissions de composés organiques volatils (COV)
 
les récents projets de construction (Carrefour d’innovation INGO, résidences Peel et de la Montagne) visent une certification LEED.
 

Pour en savoir plus, veuillez contacter Mathieu Bergeron au poste 7880 ou à mathieu.bergeron@etsmtl.ca.

Objectifs d’ici 2015
Dans le cadre du partenariat Ensemble pour une métropole durable, l’ÉTS s’est engagée à atteindre les objectifs suivants :

Réduire de 15 % la production d’eau potable d’ici 2015 par rapport à l’an 2000
  • Réduire les fuites d’eau et les usages abusifs
  • Répertorier la consommation d’eau par secteur d’activité
  • Améliorer l’efficacité d’usage de l’eau potable

Faire de Montréal un leader nord-américain de l'industrie de l'environnement et des technologies propres d'ici 2020
  • Appuyer le développement du secteur des technologies propres
  • Stimuler la demande de technologies, de produits et de services verts Augmenter de 30 % le nombre de certifications environnementales ou l'adhésion à des programmes environnementaux volontaires à Montréal d'ici 2020 par rapport à 2010
  • Adopter un système de gestion, une réglementation ou une politique qui permette d'obtenir des certifications intégrant des notions de développement durable
  • Participer à des activités de formation sur la certification et les programmes environnementaux