Valorisation de vos travaux de recherche : transférez vos connaissances vers l’industrie 

Tout indique que votre travail de recherche pourrait mener à une innovation à haut potentiel de commercialisation? Vos résultats de recherche laissent entrevoir que votre innovation pourrait aider les entreprises à se doter d’un avantage concurrentiel? Vous êtes donc prêt à valoriser vos résultats de recherche. Le Décanat de la recherche de l’ÉTS peut vous épauler durant ce processus.  

En quoi consiste le processus de valorisation? 

Ce processus constitue une chaîne d’activités ayant comme objectif le transfert de la technologie vers une entreprise (existante ou nouvelle). La valorisation vise à augmenter la valeur des résultats de la recherche d’un point de vue économique et social. Les résultats de la recherche qui répondent à un besoin réel du marché et qui procurent un avantage concurrentiel relativement à ce qui existe actuellement sont de bons candidats pour la valorisation.  

Dans le cadre de ce processus, les chercheurs, qu’il s’agisse de professeurs, de professionnels ou d'étudiants, travaillent étroitement avec le conseiller à la recherche et le conseiller en commercialisation afin de trouver un récepteur à la nouvelle technologie, que ce soit en lançant une entreprise ou en octroyant une licence à une entreprise existante.

Cette chercheure en génie de l'ÉTS peut démarrer le processus de valorisation dès qu'elle croit que ses travaux ont un intérêt commercial.

Le démarrage du processus de valorisation 

Vous devez démarrer ce processus dès que vous croyez que vos travaux peuvent être valorisés. Vous devez alors entrer en contact avec un conseiller à la recherche de l’ÉTS. Celui-ci vous accompagnera dans vos démarches. 

Évitez de divulguer trop rapidement les résultats de vos travaux

Il est très important de démarrer ce processus avant toute divulgation publique de vos travaux puisque la publication de ces derniers menace sérieusement la protection de votre invention par voie de brevet.

Comment le démarrer?  

La démarche commence par le dépôt de la déclaration d’invention. Ce formulaire, interne à l’ÉTS, doit être rempli par les inventeurs (ceux-ci peuvent être épaulés par un conseiller à la recherche). Vous devez fournir également une description détaillée de la solution à protéger. Un article portant sur le sujet peut servir de description.  

Vous devez ensuite faire signer la déclaration d’invention par l’ensemble des inventeurs. Cette étape lancera l’évaluation technico-commerciale. Cette évaluation sera réalisée par un conseiller à la recherche et, dans certains cas, par un directeur en commercialisation d’Aligo Innovation, la société de valorisation de l’ÉTS. 

Le Décanat de la recherche pourrait vous demander de préciser plus solidement votre preuve de concept ou de faire évoluer votre technologie afin d’ajouter de la valeur à la propriété intellectuelle. Certains programmes de subvention sont bien adaptés à ce type de développement. Si cette situation s’applique à votre cas, le conseiller à la recherche ou le directeur en commercialisation d’Aligo Innovation vous épaulera dans l’obtention de ce type de subvention. 

Qui doit démarrer le processus de valorisation?  

Un des inventeurs de la solution à valoriser peut démarrer le processus de valorisation en remplissant la déclaration d’invention, qui doit faire mention du nom de tous les inventeurs. Un inventeur est une personne qui a contribué de manière active et déterminante à un élément essentiel, innovant et non évident de l’invention ayant abouti à son élaboration. 

Un individu ne peut prétendre au statut d’inventeur s’il suggère un problème à résoudre ou un objectif à atteindre, sans préciser les moyens d’y parvenir ou s’il se contente de suivre les instructions du ou des chercheurs à l’origine de la solution. En outre, les personnes dont la contribution se limite à un travail d’assistance, de test ou de mise au point en laboratoire ne sont pas considérés comme des co-inventeurs.

Trouver un partenaire industriel

Si la technologie que vous avez développée n'est liée à aucun partenaire industriel et que celle-ci a un potentiel commercial, des démarches pourront être entreprises en vue d'établir un partenariat. De façon plus concrète, Aligo Innovation, la société de valroisation de l'ÉTS, pourra trouver un récepteur industriel à votre invention, que ce soit en octroyant une licence à une entreprise existante ou en démarrant une entreprise.

Parallèlement à cette recherche, des activités de maturation et de protection de la propriété intellectuelle seront entreprises. Tout au long de ce processus, les chercheurs, professeurs, professionnels et étudiants travailleront en étroite collaboration avec le conseiller à la recherche et Aligo Innovation.