Équité, diversité et inclusion en recherche 

Toute personne compétente ayant à cœur d’innover et de contribuer à l’essor des projets de recherche de l’ÉTS est la bienvenue! À ce titre, l’ÉTS s’engage à promouvoir l’équité, la diversité et l’inclusion (ÉDI) dans toutes ses activités de recherche.

L’engagement de l’ÉTS 

En lien avec son Plan stratégique, l’ÉTS souhaite devenir un lieu d'émergence de réseaux et de créneaux de recherche mondialement reconnus. Ces objectifs requièrent de miser sur le recrutement de candidats de haut niveau ayant le potentiel d’innover et de contribuer à l’essor des projets de recherche. La créativité et l’excellence en recherche étant les qualités premières du corps professoral, l’ÉTS souhaite intégrer à ses activités académiques toute personne ayant à cœur l’innovation et s’engage à promouvoir l’équité, la diversité et l’inclusion (ÉDI) dans toutes ses activités de recherche.

La démarche stratégique

La Direction des affaires professorales, de la recherche et de partenariats (DAPRP) de l’ÉTS, responsable du dossier ÉDI, a mis en place un comité composé de représentants du corps professoral et d'employés de soutien. Ce comité se réunit périodiquement pour établir une vision institutionnelle en lien avec l’ÉDI et proposer des actions visant à accroître la sensibilisation de l’établissement à ces enjeux. Le comité doit, entre autres, produire un plan d’action concernant les activités de recherche, fruit d’une consultation auprès de la communauté de l’ÉTS. Les professeurs seront les premiers à être consultés dans la première phase de la démarche. Une deuxième phase prévoit la consultation auprès d'autres membres de la communauté universitaire, notamment les étudiants chercheurs.

L’ÉTS souhaite se doter d’instruments vivants, évolutifs et innovateurs. Un contact continu avec tous les intervenants des services sera privilégié et permettra au comité ÉDI d’obtenir une rétroaction tout au long de la démarche de création du plan.

La gouvernance 

La DAPRP est responsable de la création et la mise en œuvre du plan d’action. Elle promeut également toute mesure visant à réduire la sous-représentation des groupes ciblés (femmes, Autochtones, minorités visibles et personnes en situation de handicap) tels qu’identifiés par le Secrétariat de Chaires de recherche du Canada (CRC). 

L’ÉTS veut contribuer activement à l’atteinte des objectifs du programme CRC en matière d’ÉDI et en conséquence, les cibles de réduction des sous-représentations seront établies selon les objectifs proposés par le Secrétariat, soit ceux proposés pour les établissements de petite taille qui comptent dix chaires et moins.

Pour plus d’information sur les Chaires de recherche du Canada actives à l’ÉTS, consultez les Chaires de recherche.

Le Directeur de la DAPRP sera appelé à présenter le projet de plan d’action auprès des instances de l’ÉTS telles que le Comité de direction et la Commission des études. Toutes les informations et propositions qui seront recueillies lors du processus de consultation seront ensuite entérinées pour produire un plan d’action officiel.

La création du plan d’action en ÉDI sera suivie par la mise en œuvre des actions prioritaires. Le Bureau des affaires professorales de l’ÉTS (BAP) sera chargé d’appliquer le plan et d'en faire le suivi. Une agente en matière d'équité a été nommée au sein du BAP et agira en tant que personne-ressource pour le comité ÉDI, pour tous les intervenants concernés par les mesures proposées et pour répondre aux questions de la communauté universitaire et du public.

La politique d’encadrement 

L’ÉTS se conforme à sa Politique d'encadrement des chaires de recherche [PDF]. Plus spécifiquement, pour l’évaluation des dossiers de candidatures, l’ÉTS se conforme aux principes et aux mesures de protection faisant partie de ses méthodes actuelles liées à l'embauche de ses professeurs dans des postes menant à la permanence, et offre les avantages suivants :

  • un appel de candidatures ouvert à tous accompagné d'une déclaration d'engagement envers l'équité dans le cadre du processus de mise en candidature et de nomination;
  • un encouragement de la participation de membres de groupes désignés.

Un nouveau processus d’embauche de professeurs intégrera des principes d’opération visant à atténuer l’impact des préjugés involontaires dans l’embauche de professeurs et viendra assurer que les membres des comités de sélection seront formés sur ces enjeux.

Le Directeur des affaires professorales, de la recherche et de partenariats est le représentant chargé d'assurer que le processus d’embauche se déroule conformément aux standards en ÉDI.

Le processus de recrutement 

Une invitation à postuler adressée aux personnes des groupes ciblés est toujours intégrée dans les textes des affichages de postes de toutes les catégories d'emploi.

Le comité de sélection pour le dernier concours était constitué de cinq membres. Deux des membres se sont identifiés comme appartenant au groupe femmes et une de ces femmes s’est déclarée comme faisant partie du groupe des minorités visibles.

L'ÉTS utilise également des critères bien précis et objectifs pour assurer une évaluation des candidats selon les besoins des départements et qui vise l'excellence en enseignement et en recherche.

Plan d'action en équité, diversité et inclusion concernant
les activités de recherche de l'ÉTS

Une première étape de consultation auprès des professeurs a permis au Comité ÉDI de produire une première mouture du Plan d'action en ÉDI. Ce plan évoluera dans le temps, et liste des actions qui visent à assurer un processus transparent de recrutement de professeurs et titulaires de chaires de recherche du Canada. Des actions de sensibilisation et information auprès de la communauté universitaire sont également intégrées.

Personne-ressource

Pour toute question ou pour transmettre un commentaire au sujet de l’équité, la diversité et l’inclusion dans les activités de recherche à l’ÉTS, communiquez avec l'agente de recherche. Elle transmettra à la Direction des affaires professorales, de la recherche et des partenariats toutes les questions relatives au sujet de l’ÉDI pour qu’elles soient discutées par le Comité ÉDI. 

Le Comité ÉDI fera un rapport des progrès réalisés en ÉDI au Directeur général une fois par année.