Collaborer avec l'ÉTS

Votre entreprise cherche à développer une technologie innovante? Vous souhaitez résoudre un problème lié à l’un de vos produits? Il vous manque l’expertise, le temps ou les équipements nécessaires pour aller de l’avant? Avez-vous pensé à collaborer avec l’ÉTS? Nous avons peut-être l’expertise et les équipements dont vous avez besoin! 

L’ÉTS offre plusieurs types de collaboration : choisissez la formule qui convient à votre entreprise 

Il existe plusieurs façons de collaborer avec l’ÉTS, qu’il s’agisse d’un projet de petite, moyenne ou grande envergure. Nous pouvons vous proposer la formule qui convient à votre budget et à votre échéancier : contrat de recherche et développement, projets réalisés par des étudiants du baccalauréat, de la maîtrise ou du doctorat, location d’équipements à la fine pointe de la technologie, expertises technique ou légale. N’hésitez pas à communiquer avec nous, nos conseillers vous proposeront la formule la mieux adaptée à vos besoins.   

Projets de recherche et d'innovation

Contrat en recherche et développement 

Cette formule met l’accent sur le développement technologique d’un produit ou d’un service et vise à résoudre des problèmes de grande envergure dont les livrables sont bien définis. Elle s’appuie habituellement sur une équipe de chercheurs, de techniciens et de professionnels. Ce type de contrat, qui est une suite logique à une expertise technique ou à une étude de faisabilité en entreprise, s’étend généralement sur une période de quelques mois à moins de deux ans. 

Contrats de R et D en partenariat : pour des collaborations à plus long terme 

Vous avez en tête une innovation plus fondamentale pour votre produit ou votre service? Ce projet requiert des fondements scientifiques importants? Vous envisagez une collaboration à plus long terme avec l’ÉTS, soit de deux à cinq ans? Le contrat de R et D en partenariat répondra à vos besoins. Par ce type de contrat, vous favoriserez la formation de personnel hautement qualifié (étudiants de maîtrise, doctorat, postdoctorat) qui pourra éventuellement être intégré à votre entreprise.

Ce type de recherche ainsi que des projets sectoriels stratégiques peuvent bénéficier de subventions, allant jusqu’à 80 % du budget de recherche, d’organismes subventionnaires fédéral et provincial, dont : 


Projets sectoriels stratégiques (projets subventionnés)

Vous pouvez déposer des projets qui conduiront à la création de centres d’excellence, de chaires industrielles ou de projets de recherche précompétitifs et multipartenaires. Vous pourriez aussi vous joindre à ceux qui existent déjà. Rencontrez l’équipe du Décanat de la recherche, elle vous aidera à cerner toutes les possibilités!

Projets de collaboration avec des étudiants  

Projets de fin d’études (baccalauréat)

Vous souhaitez résoudre un problème de petite envergure qui comporte un volet conception? Nos étudiants peuvent vous prêter main-forte dans le cadre du cours « Projet de fin d’études ». Votre projet sera versé dans une banque de projets et pourra être choisi par un étudiant ou une équipe d’étudiants. Votre problèmatique requiert des expertises diverses? Tant mieux, elle pourra être prise en charge par une équipe d’étudiants pourvus de compétences multidisciplinaires. 

Le seul livrable de ce type de projet : le rapport de fin d’études. Il n’y a donc pas de garantie de résultat de la part des étudiants ou de l’ÉTS. Notons que vous n’aurez pas à rémunérer les étudiants; les coûts liés au matériel et aux consommables, le cas échéant, seront à votre charge. Si vous souhaitez faire une contribution financière, celle-ci sera versée au programme de bourses du Fonds de développement de l’ÉTS.


Projets de recherche à la maîtrise, au doctorat et au post-doctorat 

Vous pouvez présenter votre projet à un étudiant de maîtrise ou de doctorat, tout en obtenant une subvention du programme MITACS. Pour être admissible, votre projet doit être de courte durée et porter sur un problème d’entreprise. L'étudiant pourra consacrer environ la moitié de son temps dans votre entreprise et l'autre moitié à l’université. Vous pouvez obtenir une subvention allant jusqu’à 15 000 $ par bloc de quatre mois de recherche si vous versez une contribution de 7 500 $. La période maximale pour laquelle ce financement peut être demandé est de deux blocs pour la maîtrise, quatre blocs pour le doctorat et six blocs pour le postdoctorat. Plus d'information sur le programme MITACS.

Accès aux infrastructures et aux expertises de recherche 

Réalisation de tests normalisés 

À l’ÉTS, nous possédons des équipements à la fine pointe de la technologie. Nous avons aussi des experts dans des domaines très pointus du génie appliqué. Si vous éprouvez des difficultés particulières avec l’un de vos produits, nous pouvons réaliser une série de tests normalisés pour déterminer ses zones d’amélioration. Ces tests peuvent ensuite mener à des contrats d’expertises ou de R-D. Ces essais sont normalement de courte durée, allant de quelques heures à quelques jours. Les coûts sont à votre charge.

Expertise technique

Cette formule est efficace pour résoudre des problèmes ponctuels. Elle sert aussi à étudier la faisabilité d’un projet de plus grande ampleur. Les mandats confiés dans le cadre d’une expertise technique durent de quelques jours à quelques semaines. Les coûts de l’expertise sont défrayés entièrement par votre entreprise, bien qu’ils puissent être financés par certains programmes de subvention, tels que le Programme d’aide à la recherche industrielle, du Conseil national de la recherche du Canada (PARI) pour les entreprises de moins de 500 employés.

Expertise légale

Nos chercheurs sont dotés d’expertises reconnues mondialement dans plusieurs domaines scientifiques. Ils peuvent donc intervenir à titre d’expert dans des causes judiciaires. Leurs interventions vont généralement de la préparation du dossier aux phases de négociation, jusqu’aux comparutions devant des arbitres ou des instances judiciaires. Les coûts d’une telle expertise sont entièrement défrayés par vous.
 

Du génie branché sur l'industrie
Plus de 60 % des travaux de recherche de l'ÉTS sont réalisés en collaboration
avec l'industrie
Quelque 1100 collaborations (stages et projets) ont été établies entre l'ÉTS
et le milieu industrie
Selon un sondage Léger Marketing, 96 % des dirigeants d'entreprise ont une opinion plutôt ou très favorable de l'ÉTS
Le partenariat établi avec l’équipe du LARCASE de l’ÉTS nous a permis de mener des travaux de recherche que nous n’aurions jamais pu faire autrement, par manque de main-d’œuvre, de fonds et de temps.
Rex Hygate, responsable du développement chez Esterline CMC Électronique

La mise en œuvre de ce projet évolutif a été déterminante dans le développement du système de gestion de vol et d’affichage CMA 9000 de CMC, qui a fait l’objet d’un contrat. Ce système a été choisi en partie pour sa capacité de navigation verticale, ce sur quoi des étudiants de l’ÉTS ont consacré leurs travaux de recherche.

En savoir plus
Notre partenariat avec l’ÉTS nous a permis d’augmenter notre niveau de connaissances et de contrôle de nos procédés […] et de réaliser des économies substantielles.
Louis-Philippe Lapierre-Boire, chef métallurgiste chez Finkl Steel

« Nous ressentions le besoin d’optimiser nos procédés. Pour cela, il nous fallait avoir accès à une expertise technique, à des capacités de caractérisation et d’évaluation des matériaux, à des équipements sophistiqués. Le professeur-chercheur Mohammad Jahazi de l’ÉTS nous a présenté l’option de la chaire de recherche. Les résultats de la chaire ont été si probants que nous avons renouvelé son mandat pour cinq ans », explique Louis-Philippe Lapierre-Boire.

En savoir plus