Remise de médailles du 50e anniversaire de l’Université du Québec

10 personnalités honorées pour leur apport à l’ÉTS

11 décembre 2018

Lundi soir dernier, l'ÉTS a décerné la médaille du 50e anniversaire du réseau de l'Université du Québec (UQ) à dix grands collaborateurs qui, au fil des ans, ont marqué notre université par leurs actions et leur engagement.

Cet honneur a été remis aux lauréats ou aux membres de leur famille à l'occasion d’une soirée toute spéciale qui s’est tenue dans le nouveau Salon des diplômés Vidéotron, située dans la Maison des étudiants. La cérémonie s’est déroulée devant une cinquantaine d’invités, dont des membres de la famille des lauréats, des professeurs, des employés de l’École, des membres du conseil d’administration, du directeur général de l’ÉTS, Pierre Dumouchel, et de la présidente de l’UQ, Johanne Jean.

« Les ingénieurs de l’ÉTS sont partout aujourd’hui. Certains deviennent de grands gestionnaires de sociétés ou travaillent dans nos PME, d’autres font profiter de leur talent des entreprises en Californie et outremer! Et cela, on le doit sans contredit à nos bâtisseurs qui ont osé, à l’époque, proposer une vision nouvelle de l’école d’ingénierie et former des ingénieurs dédiés aux besoins des entreprises québécoises. C’était inédit et audacieux. », a mentionné Pierre Dumouchel, directeur général de l’ÉTS.

Photo50eUQ800.jpg

Dans la deuxième rangée, Johanne Jean, présidente de l’Université du Québec, et Pierre Dumouchel, directeur général de l'ÉTS, en compagnie de lauréats de la Médaille et de membres de leur famille

Les médailles ont été remises selon trois catégories :

Bâtisseurs

Gérard Letendre
En lui décernant son tout premier doctorat honoris causa, en 1981, l'ÉTS a reconnu l'apport de Gérard Letendre. Cet honneur lui a été décerné pour les services émérites qu'il a su rendre à la collectivité québécoise, autant dans le domaine de l'enseignement et du génie-conseil, que pour sa contribution aux mouvements socio-économiques.

Robert Nelson
En 1987, lorsque qu’il s’est joint à l’ÉTS en tant que directeur de l'administration, l'École faisait face à de nombreux défis. Sans tarder, il a alors entrepris un travail qui devait durer vingt ans et au terme duquel l’établissement a pu disposer des ressources indispensables au soutien de sa remarquable croissance.

Robert Papineau
Sous sa gouverne, l’ÉTS a connu une évolution sans pareil, tant sur le plan des inscriptions que des programmes d’études. Il a jeté les bases d’un véritable campus et a transformé l’École à jamais. De plus, sa contribution aux comités canadien et québécois des doyens d’ingénierie, au Bureau canadien d’accréditation des programmes d’ingénierie et à de nombreux comités consultatifs gouvernementaux est remarquable.

Chercheurs et enseignants

Jacques de Guise
Professeur au Département de génie des systèmes depuis 1990, Jacques de Guise est un communicateur né doublé d’un vulgarisateur hors pair. Ce chercheur innovateur dont l'enthousiasme ne se dément pas depuis la création de son laboratoire a, au fil des ans, fait profiter de ses connaissances des dizaines d'étudiants de cycles supérieurs et de post-doctorat.

Luc Favreau
À l’ÉTS depuis une trentaine d’années, il figure parmi les premiers chargés de cours et maîtres d’enseignement du Service des enseignements généraux de l’École, dont il a assumé la direction de 2004 à 2014. Parmi les hauts faits de ce gestionnaire aussi cartésien que créatif figure le cheminement technologique universitaire, dont il est sans contredit le maître artisan.

François Gagnon
Entré à l'ÉTS au Département de génie électrique en 1991, le professeur Gagnon a depuis transmis sa passion pour les communications sans fil à plusieurs générations d'étudiants. Sur ses 26 années d'enseignement, le prolifique chercheur en compte 21 en partenariat étroit avec la compagnie Ultra Electronics TCS. Son premier succès date de 1998, alors que l'armée américaine a adopté la radio longue distance HCLOS qu’il a conçue.

Sophie Lerouge
Professeure au Département de génie mécanique et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les biomatériaux et implants endovasculaires depuis 2008, elle a, de tout temps, eu comme rêve d’appliquer les connaissances de l’ingénierie à la médecine afin d’améliorer la santé des gens. Elle s’est tournée vers les biomatériaux injectables destinés à la thérapie cellulaire et à l’ingénierie tissulaire, où l’on injecte aux patients des cellules dont l’action permet de réparer des tissus ou de combattre des maladies.

Diplômés

Charles Deguire
Le cofondateur et président-directeur général de Kinova, Charles Deguire, est titulaire d’un baccalauréat en génie électrique, profil technologies de la santé, qu’il a obtenu de l’École en 2007. L’ÉTS est très heureuse de compter parmi ses diplômés un entrepreneur et un ambassadeur de ce calibre, dont le parcours professionnel a mené à des avancées significatives qui ont amélioré comme aucune autre technologie à ce jour la vie de gens à mobilité réduite.

Réal Laporte
Diplômé du cégep en génie civil, il a obtenu son diplôme de l'ÉTS en construction civile en 1984. Il a entrepris, quelques années plus tard, ce que l'on a appelé à l'époque la « passerelle d'intégration » de l'ÉTS, une formation qui allait permettre aux diplômés de l'École d'être intégrés à l'Ordre des ingénieurs du Québec. Il agit maintenant à la fois à titre de président d’Hydro-Québec Innovation, équipement et services partagés, et comme président-directeur général de la Société d’énergie de la Baie James.

Karine Leblanc
Diplômée du programme de baccalauréat en génie mécanique de l'École en 2005, Karine Leblanc s’est établie en Californie dès la fin de ses études. Elle y travaille comme ingénieure des ventes en chauffage, ventilation et climatisation pour l’entreprise US Air Conditioning Distributors, depuis 2002. L’ÉTS est très heureuse de compter parmi ses diplômés une femme qui la fait rayonner bien au-delà de ses frontières.

C’est dans le cadre des festivités du 50e anniversaire de l’UQ que le réseau a créé cette médaille honorifique afin de souligner l’apport exceptionnel de certaines personnalités à l’un ou l’autre de ses dix établissements.

L’UQ et l’ÉTS sont fières d’avoir remis à ses dix lauréats la médaille honorifique du 50e anniversaire de l’Université du Québec.

Pour information :
Olivier Audet
Conseiller en communication - ÉTS
514 396-8466

Toutes les nouvelles