Un expert du BIM se joint à l'ÉTS

Le professeur Motamedi travaillera sur l'Internet des objets, la localisation et le BIM

10 décembre 2018
ali motamedi  expert du bim
Le professeur Ali Motamedi

L’École de technologie supérieure est heureuse d’annoncer l’entrée en poste du professeur Ali Motamedi, au Département de génie de la construction. 

Spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information en construction et opération de bâtiments, il travaille notamment sur l’internet des objets (IoT), la localisation, le BIM (Building Information Modeling ou, en français, Modélisation des données du bâtiment), et la visualisation de données.

« Mon but est d’aider l’industrie de la construction du Québec dans sa transition numérique. Je participe à créer des modèles digitaux d’un bâtiment, dans lesquels sont inscrits tous les événements de sa vie. Ces modèles sont alimentés par les informations transmises par les capteurs, les systèmes d’automatisation du bâtiment. Posséder de tels modèles est très utile pour améliorer le cycle de vie des processus, de la conception à l’entretien du bâtiment, en passant par sa mise en service », explique le professeur d’origine iranienne.

Ce qui passionne Ali Motamedi dans ses recherches, c’est le fait que des applications concrètes en ressortent et « améliorent les pratiques actuelles de l’industrie de façon très palpable », poursuit-il. Sa motivation profonde est aussi citoyenne, car ses travaux ont un effet direct sur l’environnement. « Mes recherches visent à améliorer l’efficacité du travail dans l’industrie de la construction, la protection des travailleurs sur les chantiers et des habitants ainsi que de réduire le fort impact de la construction sur l’environnement », souligne le chercheur. Depuis 2017, il fait d’ailleurs partie du Groupe de recherche en intégration et développement durable en environnement bâti (GRIDD) de la Chaire de recherche industrielle sur l’intégration des technologies numériques en construction à l’ÉTS, dont la mission est de transformer la façon de pratiquer et d’enseigner la construction au Québec pour un cadre bâti durable.

Chercheur engagé pour le développement durable

Enseignant à l’ÉTS depuis le 1er octobre, Ali Motamedi, 38 ans, a obtenu son doctorat à l’Université Concordia. Sa recherche portait sur l’intégration du BIM et de l’internet des objets dans la construction et l’opération de bâtiments notamment pour permettre la localisation à l’intérieur et les analyses visuelles. Pendant deux ans, entre 2014 et 2016, il a travaillé au sein d’un groupe de recherche de l’Université d’Osaka, au Japon, sur la réalité virtuelle ou augmentée basée sur des modèles BIM dans le but de trouver des applications dans la conception, la construction et l’entretien des bâtiments. Il a déjà enseigné et dirigé des travaux universitaires d’étudiants à l’Université d’Osaka et à l’ÉTS notamment.

L’ingénieur a une longue expérience dans le secteur privé. Auparavant, il a travaillé dans les technologies de l'information comme designer, chargé de projet puis consultant pendant sept ans, au début des années 2000. Il a également mené une recherche dans le domaine du BIM et de la gestion des installations pour la grande entreprise de construction Pomerleau.

En devenant professeur à l’ÉTS, Ali Motamedi a choisi la voie de la recherche et de l’enseignement. « Travailler dans un environnement universitaire me permet d’interagir avec de jeunes talents créatifs, de leur transmettre mes connaissances en génie et l’éthique du métier et aussi de bénéficier de la liberté du chercheur pour faire avancer la science et la technologie dans une direction qui aide l’humanité et la protection de l’environnement », déclare-t-il. Le fait que l’ÉTS privilégie le génie appliqué et le lien avec l’industrie convient parfaitement à l’ingénieur soucieux d’aider son milieu concrètement.

Voir aussi : Groupe de recherche en intégration et développement durable en environnement bâti (GRIDD)

Renseignements : 
Emmanuelle Berthou 
Conseillère en communication - ÉTS
514 396-8427

Toutes les nouvelles