Baccalauréat en génie de la construction

Étudiant de l'ÉTS au baccalaureat en génie de la construction souvent mieux connu sous l'appellation de génie civil
Crédits 116 ou 118 crédits de cours (selon le profil d'accueil) et 27 crédits de stage (hors programme, obligatoires)
Session d’admission et dates limites Automne : 1er août
Hiver : 1er décembre
Contingent Programme non contingenté
Régime des études Offert à temps complet
Langue d'enseignement Français
Stages Trois stages de 4 mois
Obligatoires et rémunérés
Grade Bachelier en ingénierie, B. Ing.
Admission
Présentation

Génie de la construction : Un programme pratique axé sur la réalisation et la conception

Quel est l’impact d’un barrage hydroélectrique sur les cours d’eau? Comment rénover un bâtiment historique ou un ouvrage de génie civil conformément aux normes d’aujourd’hui? Quel est l’apport de la méthode de modélisation des données du bâtiment (BIM) en construction? Comment mener un projet de construction selon les objectifs et échéanciers prévus dans une perspective de développement durable? Demandez aux ingénieurs en construction la réponse à ces questions!

Le génie de la construction à l’ÉTS

Très pratique et axé sur la réalisation sans négliger la conception, le programme de génie de la construction de l’ÉTS vous apprendra à :

  • analyser, planifier et contrôler toutes les étapes de la construction : investigation, conception, plans et devis, matériaux, impacts environnementaux, analyse économique;
  • concevoir et diriger la construction de structures et d’infrastructures de génie civil telles que des routes, ponts, bâtiments, barrages, réseaux d’approvisionnement et d’évacuation des eaux (aqueducs, égouts, pluviales), sites de gestion des matières résiduelles, etc.;
  • procéder à l’inspection et à l’analyse des fondations, des bâtiments, des charpentes, des systèmes de climatisation et chauffage, des procédés d’assainissement et de distribution d’eau, des barrages, etc.
     

Les concentrations du bac en génie de la construction

Dans ce programme, vous opterez pour l'une des concentrations suivantes :

  • bâtiments;
  • génie de l’environnement;
  • infrastructures;
  • projets internationaux.
     

Un environnement propice à l’innovation

L’ÉTS possède des infrastructures et des laboratoires uniques qui sont mis à la disposition des professeurs et de leurs étudiants. C’est le cas notamment des laboratoires sur les chaussées et matériaux bitumineux et sur la géotechnique et le génie géoenvironnemental. Certaines équipes consacrent plutôt leurs recherches aux nouvelles pratiques et méthodes visant à créer un cadre bâti durable ou à la réhabilitation des structures et infrastructures existantes en béton armé, matériaux composites, etc.

Comme dans chacun des programmes de baccalauréat de l’ÉTS, les cours offerts en génie de la construction ont une forte composante appliquée et comportent tous des périodes de laboratoire.

Conditions d’admission

Les DEC admissibles à l’ÉTS sont répartis par profils d’accueil. Ces profils déterminent les quelques cours obligatoires et préalables qui doteront tous les étudiants des connaissances communes et essentielles aux études en génie de la construction.  


Profil d'accueil A (Autre)

153.D0 Technologie du génie agromécanique
222.A0 Techniques d’aménagement et d’urbanisme
230.A0 Technologie de la géomatique
241.C0 Techniques de transformation des matériaux composites
248.01 Techniques d'architecture navale
260.A0 Assainissement de l'eau
260.B0 Environnement, hygiène et sécurité au travail
271.A0 Technologie minérale


Profil d'accueil B (Bâtiment)

221.AO Technologie de l'architecture
221.C0 Technologie de la mécanique du bâtiment
221.D0 Technologies de l'estimation et de l'évaluation en bâtiment


Profil d'accueil C (Construction)

221.B0 Technologie du génie civil

Avoir réussi le cheminement universitaire en technologie avec la spécialisation construction

OU avoir obtenu un minimum de 30 unités techniques collégiales dans un des DEC techniques admissibles précédemment mentionnés. Les cours doivent avoir été préalablement approuvés par l’ÉTS.

Avoir réussi le volet 2 du cheminement universitaire en technologie avec la spécialisation construction

OU avoir obtenu un minimum de 15 unités techniques collégiales dans un DEC technique admissible. Les cours doivent avoir été préalablement approuvés par l’ÉTS.

Avoir obtenu un diplôme technique de niveau (Bac+2) BTS, DTS, DEST, DEUA ou DUT et être citoyen canadien ou résident permanent du Québec.

Pour les candidats étrangers, avoir obtenu un diplôme universitaire en technologie (DUT) dans un Institut Universitaire de Technologie de France avec une moyenne cumulative supérieure ou égale à 11,50/20 dans l'un des domaines suivants :

  • Génie civil - construction durable
  • Hygiène, sécurité et environnement
  • Science et génie des matériaux

Les titulaires d'un diplôme des collèges Stanislas et Marie-de-France qui ont réussi les compléments de maths et sciences du Québec peuvent être admis à l’ÉTS au cheminement universitaire en technologie.

Être titulaire d'un diplôme dans l'un des programmes suivants :

Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Bathurst :

  • Technologie de l'ingénierie du bâtiment
  • Technologie de l'environnement

Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Edmundston :

  • Technologie du génie civil - construction

La Cité, Ottawa :

  • Technologie du génie civil
  • Technologie de l'architecture

Vous provenez d’un autre établissement canadien de niveau collégial? Communiquez avec nous pour connaître les conditions d’admission qui s’appliquent.

Avoir réussi les cours suivants pour être admissible au cheminement universitaire en technologie :

En maths :

  • Calcul différentiel (NYA)
  • Calcul intégral (NYB)
  • Algèbre linéaire et géométrie vectorielle (NYC)

En physique :

  • Mécanique (NYA)
  • Électricité et magnétisme (NYB)
  • Ondes et physique moderne (NYC)

En chimie :

  • Chimie générale - la matière (NYA)
  • Chimie des solutions (NYB)

OU les cours de maths et science équivalents de l’année préparatoire (cours compensateurs) de l’Université de Montréal ou autre université offrant ce programme préparatoire.

  • Avoir au moins 21 ans;
  • Avoir obtenu un minimum de 30 unités techniques collégiales;
  • Posséder des connaissances appropriées et au moins deux ans d’expérience pertinente

Tout candidat à un programme de baccalauréat doit se conformer aux règles d'application de la Politique linguistique de l’ÉTS au 1er cycle.

Cours et concentrations

Profil A (autre)
Les 2 cours obligatoires suivants (8 crédits) :

CTN103 Éléments de construction de bâtiment (4 cr.)
CTN104 Éléments de matériaux de construction (4 cr.)


Profil B (bâtiment)
Le cours obligatoire suivant (4 crédits) :

CTN104 Éléments de matériaux de construction (4 cr.)


Profil C (construction)
Le cours obligatoire suivant (4 crédits) :

CTN103 Éléments de construction de bâtiment (4 cr.)

Les 27 cours obligatoires suivants (95 crédits) :

CHM131 Chimie et matériaux (4 cr.)
COM110 Méthodes de communication  ou  COM115  Communication interculturelle
CTN100 Éléments de gestion de projets de construction
CTN200 Planification et contrôle des projets de construction (4 cr.)
CTN258 Statique et dynamique (4 cr.)
CTN300 Estimation (4 cr.)
CTN308 Résistance des matériaux (4 cr.)
CTN326 Mécanique des fluides et thermodynamique (4 cr.)
CTN404 Science et technologie des matériaux (3 cr.)
CTN408 Analyse des structures (4 cr.)
CTN426 Hydraulique et hydrologie (4 cr.)
CTN504 Mécanique des sols (4 cr.)
CTN508 Structures de béton (4 cr.)
CTN600 Gestion des contrats de construction (4 cr.)
CTN626 Génie de l'environnement (3 cr.)
CTN793 Projet de fin d'études en génie de la construction (4 cr.)  ou  CTN794  Projet international de fin d'études en génie de la construction (4 cr.)
GIA400 Analyse de rentabilité de projets (3 cr.)
INF130 Ordinateurs et programmation (4 cr.)
MAT145 Calcul différentiel et intégral (4 cr.)
MAT165 Algèbre linéaire et analyse vectorielle (4 cr.)
MAT265 Équations différentielles (4 cr.)
MAT350 Probabilités et statistiques (4 cr.)
PEP110 Encadrement de la profession et éthique professionnelle (1 cr.)
PHY332 Électricité et magnétisme (4 cr.)
PHY335 Physique des ondes (4 cr.)
PRE011 Développement professionnel et initiation à la santé et sécurité au travail (1 cr.)
TIN503 Environnement, technologie et société (3 cr.)

6 cours au choix (5 pour l'étudiant du profil A) dans l’une des quatre concentrations suivantes ou toute combinaison de 6 cours parmi ces cours de concentration (18 crédits) :

Concentration Bâtiments

CTN701 Réalisation des projets de construction (3 cr.)
CTN731 Enveloppe du bâtiment (3 cr.)
CTN732 Systèmes mécaniques du bâtiment (3 cr.)
CTN733 Systèmes électriques du bâtiment (3 cr.)
CTN734 Éléments de chauffage, ventilation et climatisation (3 cr.)
CTN735 Environnement et bâtiments durables (3 cr.)
CTN736 Conception intégrée de bâtiments durables (3 cr.)
CTN781 Structures en bois et fausses charpentes (3 cr.)
CTN783 Charpentes d'acier (3 cr.)
CTN785 Analyse et conception des structures (3 cr.)
CTN791 Projets spéciaux (3 cr.)


Concentration Génie de l'environnement

CTN735 Environnement et bâtiments durables (3 cr.)
CTN736 Conception intégrée de bâtiments durables (3 cr.)
CTN761 Hydraulique urbaine (3 cr.)
CTN764 Fondements des procédés et processus en génie de l’environnement (3 cr.)
CTN765 Projets d’expérimentations en laboratoire (3 cr.)
CTN766 Impacts des projets sur l’environnement (3 cr.)
CTN767 Conception en génie de l’environnement (3 cr.)
CTN768 Domaines émergents en génie de l’environnement (3 cr.)
CTN791 Projets spéciaux (3 cr.)


Concentration Infrastructures

CTN741 Fondations (3 cr.)
CTN742 Construction lourde (3 cr.)
CTN761 Hydraulique urbaine (3 cr.)
CTN762 Ressources hydriques (3 cr.)
CTN763 Services municipaux (3 cr.)
CTN771 Construction et dimensionnement des chaussées (3 cr.)
CTN772 Entretien, réhabilitation et gestion des routes (3 cr.)
CTN773 Tracés de routes (3 cr.)
CTN774 Aménagements routiers (3 cr.)
CTN784 Conception et analyse des ponts (3 cr.)
CTN791 Projets spéciaux (3 cr.)


Concentration Projets internationaux

CTN702 Contrôle et performance des projets de construction (3 cr.)
CTN703 Qualité dans la construction (3 cr.)
CTN705 Projets internationaux d'ingénierie de construction (3 cr.)
CTN742 Construction lourde (3 cr.)
CTN762 Ressources hydriques (3 cr.)
CTN774 Aménagements routiers (3 cr.)
CTN791 Projets spéciaux (3 cr.)
GIA500 Initiation aux projets internationaux d'ingénierie (3 cr.)

Le contenu d'un cours vous est très familier?

Vous pensez posséder des acquis qui correspondent à certains des objectifs de formation de votre programme?

Dans ce cas, vous pouvez faire une demande de reconnaissance des acquis [PDF].

Notez que pour les cours de sciences du génie (cours avec sigles CTN, ELE, GOL, GPA, GTI, LOG, MEC), seuls les cours réussis dans une école de génie reconnue au Québec peuvent être considérés.


Reconnaissances de cours collégiaux

Des reconnaissances de cours collégiaux peuvent aussi vous être accordées si vous réussissez des examens d’équivalence. Pour vous informer sur ces examens, communiquez avec le Service des enseignements généraux.

Si vous avez réussi au niveau collégial :
 

  • les cours Chimie générale 202-NYA et Chimie des solutions 202-NYB
  • …vous pourrez faire un examen afin que vous soit reconnu le cours CHM131 Chimie et matériaux
     
  • les cours Calcul différentiel 201-NYA et Calcul intégral 201-NYB
  • …vous pourrez faire un examen afin que vous soit reconnu le cours MAT145 Calcul différentiel et intégral (aucun examen requis si votre cote R au cégep est de 27,5 ou plus).
     
  • le cours Mathématiques discrètes 201-201-RE
  • …le cours MAT210 Logique et mathématiques discrètes vous sera automatiquement reconnu (aucun examen requis).
     
  • le cours Électricité et magnétisme 203-NYB
  • …vous pourrez faire l'examen afin que vous soit reconnu le cours PHY332 Électricité et magnétisme.
     
  • le cours Électricité et magnétisme 203-NYB
  • …vous pourrez faire l'examen afin que vous soit reconnu le cours PHY335 Physique des ondes.

Les cours obligatoires doivent être suivis selon une séquence correspondant à la grille de cheminement type du programme.

Les cours de concentration ne peuvent être suivis qu'après avoir cumulé un minimum de 70 crédits de cours du programme.

Les étudiants d'un programme de baccalauréat peuvent suivre le cours COM110 s'ils ont satisfait aux exigences de la politique linguistique de l'École. Il est fortement recommandé aux personnes désirant suivre la concentration Projets internationaux de s’inscrire au cours COM115 Communication interculturelle au lieu du cours COM110.

Le cours TIN503 ne peut être suivi qu'après l'obtention d'un minimum de 64 crédits de cours du programme.

Pour obtenir son baccalauréat, il est essentiel de réussir trois microprogrammes de 1er cycle en enseignement coopératif (I, II et III) dans son domaine d’études.

Cheminement type

Cheminement type au baccalauréat en génie de la construction

PREMIÈRE SESSION

CTN100 Éléments de gestion de projets de construction (3 cr.)
MAT145 Calcul différentiel et intégral (4 cr.)
PRE011 Développement professionnel et initiation à la santé et sécurité au travail (1 cr.)
   
Profil A  
CTN103 Éléments de construction de bâtiment (4 cr.)
CTN104 Éléments de matériaux de construction (4 cr.)
   
Profil B  
COM110 Méthodes de communication (3 cr.)  ou  COM115 Communication interculturelle (3 cr.)
CTN104 Éléments de matériaux de construction (4 cr.)
   
Profil C  
COM110 Méthodes de communication (3 cr.)  ou  COM115 Communication interculturelle (3 cr.)
CTN103 Éléments de construction de bâtiment (4 cr.)



PREMIER STAGE

STA101 Stage industriel I en génie de la construction (9 cr.) (doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 12 et 46 crédits)



DEUXIÈME SESSION

CTN200 Planification et contrôle des projets de construction I (4 cr.)
CTN258 Statique et dynamique (4 cr.)
INF130 Ordinateurs et programmation (4 cr.)
   
Profil A  
COM110 Méthodes de communication (3 cr.)  ou  COM115 Communication interculturelle (3 cr.) 
   
Profils B et C
CHM131 Chimie et matériaux (4 cr.)



TROISIÈME SESSION

CTN308 Résistance des matériaux (4 cr.)
CTN326 Mécanique des fluides et thermodynamique (4 cr.)
MAT165 Algèbre linéaire et analyse vectorielle (4 cr.)
   
Profil A  
CHM131 Chimie et matériaux (4 cr.)
   
Profils B et C
CTN300 Estimation (4 cr.)



DEUXIÈME STAGE

STA201 Stage industriel II en génie de la construction (9 cr.) (doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 35 et 80 crédits)



QUATRIÈME SESSION

CTN404 Science et technologie des matériaux (3 cr.)
CTN408 Analyse des structures (4 cr.)
CTN426 Hydraulique et hydrologie (4 cr.)
   
Profil A  
CTN300 Estimation (4 cr.)
   
Profils B et C
MAT350 Probabilités et statistiques (4 cr.)



CINQUIÈME SESSION

CTN504 Mécanique des sols (4 cr.)
CTN508 Structures de béton (4 cr.)
MAT265 Équations différentielles (4 cr.)
   
Profil A  
MAT350 Probabilités et statistiques (4 cr.)
   
Profils B et C
PHY332 Électricité et magnétisme (4 cr.)



TROISIÈME STAGE

STA301 Stage industriel III en génie de la construction (9 cr.) (doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 74 et 109 crédits)
ou  
STA321 Stage industriel III à l'international en génie de la construction (9 cr.) (doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 74 et 109 crédits)



SIXIÈME SESSION

CTN600 Gestion des contrats de construction (4 cr.)
CTN626 Génie de l'environnement (3 cr.)
GIA400 Analyse de rentabilité de projets (3 cr.)
   
Profil A  
PHY332 Électricité et magnétisme (4 cr.)
   
Profils B et C
PHY335 Physique des ondes (4 cr.)



SEPTIÈME SESSION

Profil A  
PHY335 Physique des ondes (4 cr.)
3 cours optionnels de concentration (9 crédits) 
   
Profils B, C
4 cours optionnels de concentration 12 crédits) 



HUITIÈME SESSION

CTN793 Projet de fin d'études en génie de la construction (4 cr.)
ou  
CTN794 Projet de fin d'études international en génie de la construction (4 cr.)
TIN503 Environnement, technologie et société (3 cr.)
2 cours optionnels de concentration (6 crédits)

PREMIÈRE SESSION

CTN100 Éléments de gestion de projets de construction (3 cr.)
MAT145 Calcul différentiel et intégral (4 cr.)
PRE011 Développement professionnel et initiation à la santé et sécurité au travail (1 cr.)
   
Profil A  
CTN103 Éléments de construction de bâtiment (4 cr.)
CTN104 Éléments de matériaux de construction (4 cr.)
   
Profil B  
COM110 Méthodes de communication (3 cr.)  ou  COM115 Communication interculturelle (3 cr.)
CTN104 Éléments de matériaux de construction (4 cr.)
   
Profil C  
COM110 Méthodes de communication (3 cr.)  ou  COM115 Communication interculturelle (3 cr.)
CTN103 Éléments de construction de bâtiment (4 cr.)



PREMIER STAGE

STA101 Stage industriel I en génie de la construction (9 cr.) – ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 12 et 46 crédits



DEUXIÈME SESSION

CTN200 Planification et contrôle des projets de construction I (4 cr.)
CTN258 Statique et dynamique (4 cr.)
INF130 Ordinateurs et programmation (4 cr.)
MAT165 Algèbre linéaire et analyse vectorielle (4 cr.)
   
Profil A  
COM110 Méthodes de communication (3 cr.)  ou  COM115 Communication interculturelle (3 cr.) 
   
Profils B et C
CHM131 Chimie et matériaux (4 cr.)



TROISIÈME SESSION

CTN300 Estimation (4 cr.)
CTN308 Résistance des matériaux (4 cr.)
CTN326 Mécanique des fluides et thermodynamique (4 cr.)
MAT350 Probabilités et statistiques (4 cr.)
   
Profil A  
CHM131 Chimie et matériaux (4 cr.)
   
Profils B et C
PHY332 Électricité et magnétisme (4 cr.)



DEUXIÈME STAGE

STA201 Stage industriel II en génie de la construction (9 cr.) –  ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 35 et 80 crédits.



QUATRIÈME SESSION

CTN404 Science et technologie des matériaux (3 cr.)
CTN408 Analyse des structures (4 cr.)
CTN426 Hydraulique et hydrologie (4 cr.)
   
Profil A  
PHY332 Électricité et magnétisme (4 cr.)
   
Profils B et C
GIA400 Analyse de rentabilité de projets (3 cr.)



CINQUIÈME SESSION

CTN504 Mécanique des sols (4 cr.)
CTN508 Structures de béton (4 cr.)
MAT265 Équations différentielles (4 cr.)
   
Profil A  
GIA400 Analyse de rentabilité de projets (3 cr.)
   
Profils B et C
PHY335 Physique des ondes (4 cr.)



TROISIÈME STAGE

STA301 Stage industriel III en génie de la construction (9 cr.) – ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 74 et 109 crédits.
ou  
STA321 Stage industriel III à l'international en génie de la construction (9 cr.) – ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 74 et 109 crédits.



SIXIÈME SESSION

CTN626 Génie de l'environnement (3 cr.)
CTN793 Projet de fin d'études en génie de la construction (4 cr.)
ou  
CTN794 Projet de fin d'études international en génie de la construction (4 cr.)
   
Profil A  
PHY335 Physique des ondes (4 cr.)
2 cours optiionnels de concentration (6 cr.)
   
Profils B et C
3 cours optiionnels de concentration (9 cr.)



SEPTIÈME SESSION

Profils A, B et C
CTN600 Gestion des contrats de construction (4 cr.)
TIN503 Environnement, technologie et société (3 cr.)
3 cours optionnels de concentration (9 crédits) 
Stages en entreprise

Stages en entreprise

Au cours de votre programme de baccalauréat à l’ÉTS, vous devez accomplir trois stages rémunérés de quatre mois chacun (le deuxième ou le troisième stage peut être d’une durée de huit mois). Si vous le désirez, vous pouvez aussi effectuer un quatrième stage pour parfaire votre formation.

Il est possible de réaliser votre premier stage dès la deuxième session de bac si vous cumulez ou suivez des cours représentant un minimum de 12 crédits de votre programme.

Exemples de tâches que peuvent accomplir les stagiaires en génie de la construction :

  • Surveillance et inspection des travaux (S1 et S2);
  • Dessin assisté par ordinateur (AutoCAD) (S1 et S2);
  • Contrôle de la qualité des matériaux et des travaux (S1 et S2);
  • Essais en laboratoire (S1 et S2);
  • Estimation des quantités et des coûts de projets (S1 et S2);
  • Échantillonnage des eaux ou des sols pour des études environnementales (S1 et S2);
  • Calculs de quantités de sols contaminés et estimation (S1 et S2);
  • Surveillance de travaux de réhabilitation environnementale (S1 et S2);
  • Sélection et application de méthodes et procédés de construction appropriés (S2 et S3);
  • Utilisation de l'informatique pour le secteur de la construction (S2 et S3);
  • Gestion et direction des travaux d’ingénierie et de leurs ressources humaines (S2 et S3);
  • Planification et contrôle des travaux de génie municipal, bâtiment, etc. (S2, S3 et S4);
  • Calcul et conception de structures d'acier et de béton (S3 et S4);
  • Conception d'ouvrages d'hydraulique (S3 et S4);
  • Conception de routes et de fondations (S3 et S4).

Rémunération moyenne pour un stage de quatre mois (2017) :

STAGE 1 :
12 840 $

STAGE 2 :
14 040 $

STAGE 3 :
15 260 $

STAGE 4 (optionnel) :
15 260 $

Perspectives de carrière

Perspectives de carrière

Grâce à leur double formation technique-génie, les ingénieurs en construction formés à l’ÉTS sont très recherchés. Ils apportent des solutions novatrices à des problèmes complexes. Aussi efficaces sur un chantier que dans un bureau, ils s’intègrent rapidement à leur milieu de travail et sont aptes à :

  • assurer la direction de travaux et d'équipes;
  • concevoir des solutions et des procédés techniques liés à la réalisation de projets;
  • gérer des travaux de construction;
  • travailler en collaboration avec architectes, designers et autres professionnels suivants les nouveaux principes de conception de bâtiment intégré.

Des ingénieurs en construction formés à l’ÉTS mettent leurs connaissances à contribution pour des constructeurs de grands travaux. D’autres exercent leur profession dans des firmes d’ingénieurs-conseils, des villes, des ministères ou encore des sociétés parapubliques. Les manufacturiers, les fournisseurs ou encore les centres de recherche sont aussi des employeurs potentiels des ingénieurs en construction diplômés de l’ÉTS.

Le diplôme de baccalauréat en génie de la construction de l’ÉTS ouvre aussi la porte à des études plus poussées de maîtrise et de doctorat pour qui a obtenu de bons résultats et désire élargir et approfondir ses connaissances.

Reconnaissance professionnelle

Le programme de baccalauréat en génie de la construction de l’ÉTS est reconnu par Ingénieurs Canada et donne accès à l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

S'il est supervisé par un ingénieur expérimenté, le troisième stage réalisé dans le cadre du baccalauréat à l’ÉTS peut équivaloir à quatre mois de juniorat, une période d’apprentissage obligatoire pour obtenir un permis avec plein droit d’exercice de l’OIQ.

Rémunération des diplômés de l'ÉTS* (tous domaines confondus)

  • Année suivant l'obtention du diplôme : 56 079 $
  • De un à trois ans après l'obtention du diplôme : 65 165 $
  • Après 10 ans : 107 398 $

Rémunération des ingénieurs en génie de la construction**

Le salaire varie selon la taille de l’entreprise, la région d’exercice, la nature de l’emploi, etc.

  • Moyenne : 102 294 $
  • Quartile inférieur : 74 328 $
  • Médiane : 96 000 $
  • Quartile supérieur : 124 202 $

* Selon l'enquête 2017 réalisée auprès des diplômés de l'ÉTS.
** Selon l'Enquête sur la rémunération des professionnels en génie salariés du Québec, réalisée par Genium360.
Quartile inférieur : salaire au-dessous duquel on retrouve 25 % des salaires. Quartile supérieur : salaire au-dessous duquel on retrouve 75 % des salaires. Médiane : salaire au-dessus duquel on retrouve 50 % des salaires.

Poursuivre à la maîtrise

Poursuivre à la maîtrise

Grâce à la passerelle baccalauréat-maîtrise, il est possible d’entreprendre une maîtrise avant même d’avoir terminé son baccalauréat. En fait, il est possible de faire un baccalauréat ET une maîtrise en cinq ans seulement.

Vous pouvez suivre jusqu’à trois cours de 2e cycle qui compteront à la fois pour votre programme de baccalauréat et pour celui de maîtrise. Vous pourrez aussi prendre de l’avance sur votre projet de mémoire en réalisant le cours de concentration « Projet spécial » ou votre troisième stage sur le même sujet.

Inspiré par ses collègues Simon Robidas, étudiant en génie de la construction.

C’est dans le cadre de son stage chez CLA Experts-Conseils, alors qu’il terminait son DEC en technologie du génie civil, que Simon Robidas a décidé de poursuivre ses études à l’ÉTS. Il a été inspiré par les ingénieurs qu’il côtoyait quotidiennement dans le cadre de son travail et encouragé par ses collègues. 

En savoir plus
L’ÉTS est un milieu de vie stimulant si tu saisis toutes les occasions qui te sont présentées!
Roxanne Parent Thibeault, étudiante en génie de la construction

Roxanne Parent-Thibeault a fait son DEC en technologie du génie civil au cégep de Baie-Comeau, en ayant déjà en tête de poursuivre ses études en génie de la construction à l’ÉTS. L’étudiante, qui aime s’investir à fond dans ses projets, trouve que l’École correspond parfaitement à ce qu’elle recherchait.

En savoir plus