Maîtrise en génie logiciel

Maîtrise en génie logiciel de l'ÉTS
Crédits 45 crédits
Session d’admission et dates limites Automne : 1eraoût
Hiver : 1er décembre
Été : 1er avril

Les étudiants étrangers (avec permis d'études) doivent déposer leur candidature 2 mois avant ces dates.
Régime des études Temps plein pour le profil avec mémoire
Temps partiel ou temps plein pour le profil avec projet
Horaire Cours offerts de jour, de soir et certains selon une formule intensive
Langue d'enseignement Français pour la M. Ing.
Français et anglais pour la M. Sc. A.
Grade Maître en ingénierie (M. Ing.)
Maître ès sciences appliquées (M. Sc. A.)
Admission
Présentation

Pour devenir un expert dans un domaine hautement stimulant qui connaît une croissance fulgurante

Vous voulez acquérir et appliquer des connaissances de pointe en génie logiciel et contribuer de manière importante au développement et à la maintenance de logiciels? Vous souhaiteriez implanter de nouvelles pratiques et technologies afin d’amener votre employeur à un niveau supérieur de performance et à une plus grande maturité technologique? Vous aspirez à diriger une équipe de conception logicielle ou à faire de la recherche?  La maîtrise en génie logiciel de l’ÉTS vous aidera à réaliser vos ambitions professionnelles, quelles qu’elles soient.

Pourquoi choisir la maîtrise en génie logiciel de l’ÉTS? Parce que, tout comme nous, vous aimez l’aspect pratique du génie logiciel. Cette particularité, qui fait la renommée de l’ÉTS, teinte non seulement notre style d’enseignement, mais aussi nos travaux de recherche. La preuve : la majorité des mandats de recherche qui sont confiés à nos professeurs proviennent de l’industrie, sans compter que la plupart des membres de notre corps professoral a travaillé en entreprise avant de se joindre à l’ÉTS.

Dans le cadre de cette formation de deuxième cycle, vous aborderez les dimensions technologiques et organisationnelles liées au développement des logiciels. Vous deviendrez un véritable agent de changement, en plus d’acquérir une vision globale des enjeux liés à la conception, à la maintenance et à l’industrialisation des logiciels.

Quels seront les sujets abordés à la maîtrise?

Notre société dépend aujourd’hui de logiciels complexes qui intègrent des technologies diverses. Le développement et la conception de ces systèmes requièrent une expertise avancée, tant sur le plan technique que sur celui de la gestion de projet.

Tout au long de votre formation de deuxième cycle en génie logiciel, vous résoudrez des problèmes véritables, que ce soit par des simulations, des études de cas ou des projets. Vous pourrez ainsi développer votre capacité d’analyse et accroître, par le fait même, celles de gestionnaire.

À la fin de votre programme de maîtrise, vous serez en mesure de :

  • contribuer de façon significative au développement et à la maintenance de logiciels en entreprise;
  • développer des compétences techniques couvrant divers aspects tels que l’analyse, la conception, les tests, l’assurance qualité, etc.;
  • développer des compétences en gestion de projets logiciels.

Vous pourrez mettre en pratique vos connaissances grâce à un stage en entreprise, ou approfondir vos connaissances par un projet de synthèse d’envergure ou un projet de recherche.

En outre, vous approfondirez vos connaissances dans les domaines suivants :

  • l’analyse et la spécification des exigences logicielles;
  • l’architecture et la conception logicielles;
  • la maintenance, l’évolution et la réingénierie logicielles;
  • l’ingénierie logicielle dirigée par les modèles;
  • la vérification, les tests et l’assurance qualité;
  • les méthodes de conception d’interfaces supportant l’interaction humain-machine;
  • la modélisation, l’analyse et la programmation des systèmes temps réel;
  • l’ingénierie des services;
  • l’intelligence artificielle;
  • la gestion de projet en génie logiciel;

Ces connaissances s’appliquent dans le développement et la mise en œuvre de divers systèmes incluant les systèmes d’entreprise, les applications mobiles, les applications liées à l’internet des objets, les lignes de produits, les systèmes adoptifs et les systèmes embarqués.

Quels sont les diplômes admissibles à la maîtrise en génie logiciel?

Les titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou d’un baccalauréat comprenant une forte composante ou option en informatique, informatique de gestion, systèmes d’information, génie informatique ou génie électrique (option informatique) sont admissibles à ce programme de maîtrise.

La recherche en génie logiciel à l’ÉTS

Le Département de génie logiciels et des TI compte des spécialistes de domaines variés de recherche, dont :

  • conception et réingénierie logicielles;
  • ingénierie logicielle dirigée par les modèles;
  • tests logiciels;
  • lignes de produits et les systèmes hautement configurables;
  • interfaces humain-machine;
  • systèmes temps réel;
  • méthodes heuristiques;
  • études empiriques en génie logiciel.

De plus, l’ÉTS compte plusieurs laboratoires de recherche où les étudiants peuvent explorer divers aspects de ces domaines :

  • LASI – Laboratoire en architecture des systèmes informatiques;
  • LINCS – Laboratoire d’ingénierie cognitive et sémantique;
  • LABMULTIMEDIA – Laboratoire de recherche en multimédia;
  • LIVIA – Laboratoire d’imagerie, de vision et d’intelligence artificielle.

Quelle est la différence entre la maîtrise projet et la maîtrise recherche?

En génie logiciel, la maîtrise comporte deux profils : avec mémoire ou avec projet.  Le profil avec mémoire est axé sur la recherche et mène au grade de maître en sciences appliquées (M. Sc. A.). Avec le profil avec projet, vous vous spécialisez dans un domaine précis du génie logiciel et obtenez le grade de maître en ingénierie (M. Ing.).

Quant au profil avec projet, il vous permettra de vous spécialiser dans un domaine particulier du génie de l’environnement et d’acquérir des connaissances en gestion. Pour obtenir le grade de maître en ingénierie, vous devrez réaliser un projet en génie de l’environnement.

Maîtrise en génie logiciel avec mémoire (profil recherche)

Ce profil est pour vous si vous souhaitez travailler en industrie pour y faire de la recherche et du développement, acquérir une spécialisation poussée dans un domaine précis du génie logiciel ou poursuivre des études au doctorat.

Le projet de recherche compte pour 30 des 45 crédits de ce programme.

Maîtrise en génie logiciel avec mémoire (profil projet)

Vous avez envie de vous spécialiser et de devenir un expert en génie logiciel? Les cours pratiques et théoriques du profil avec projet vous aideront à approfondir vos connaissances. Vous pourrez également mettre vos connaissances à profit en réalisant un stage en entreprise ou un projet de synthèse.

Le programme est offert en collaboration avec l’UQAM et il totalise 45 crédits, dont 30 à 39 crédits de cours ainsi que de 6 à 15 crédits de projet de synthèse ou de projet technique.

Profil avec projet (type cours) M. Ing.

Grade

Maître en ingénierie (M. Ing.)

Objectifs

Former des professionnels ou spécialiser des professionnels déjà actifs dans le domaine du développement ou de la maintenance de logiciel. Les étudiants pourront mettre en pratique les connaissances acquises avec un stage de fin d’études en entreprise ou approfondir leurs connaissances par un projet de synthèse d’envergure.

La maîtrise en génie logiciel (profil avec projet) vise à fournir des compétences qui dépassent le simple approfondissement de connaissances de base et développe notamment les capacités d’analyse et de synthèse, en plus d’accroître les capacités de gestionnaire de projets logiciels. À la fin du programme, les étudiants seront en mesure d’apporter des contributions significatives au processus de développement et de maintenance du logiciel en entreprise, en leur permettant d’appliquer des connaissances de pointe en génie logiciel.

Conditions d'admission

Les étudiants sont admis et inscrits dans l’un ou l’autre des deux établissements coresponsables du programme.

Être titulaire d'un baccalauréat, ou l'équivalent, comprenant une forte composante ou option en informatique, en informatique de gestion, en systèmes d’information, en génie informatique ou en génie électrique (option informatique), etc., obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,0 (sur 4,3) ou l'équivalent. Le candidat ayant obtenu une moyenne entre 2,8 et 3,0 peut être admis après étude du dossier;

ou posséder les connaissances nécessaires, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

De plus, le candidat doit posséder une formation en mathématiques et en informatique adéquate et démontrer une connaissance des systèmes informatiques et des réseaux de communication.

Le candidat doit joindre une lettre de motivation à sa demande d’admission.

Le candidat dont la préparation n'est pas jugée suffisante pourrait se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique.

Le candidat doit démontrer une connaissance suffisante de la langue française conformément aux règles d'application de la Politique linguistique.

De façon générale, l'étudiant qui ne peut lire facilement l’anglais s’expose à des difficultés dans ses études étant donné le nombre considérable de manuels et de publications offerts dans cette langue.

Structure du programme

Profil avec projet de synthèse de 15 crédits :

  • 1 atelier obligatoire d’une durée de 3 heures (0 crédit)
  • 5 activités obligatoires totalisant 15 crédits (2 cours à suivre dans l’établissement partenaire)
  • 5 activités de spécialisation optionnelles totalisant 15 crédits (1 cours à suivre dans l’établissement partenaire)
  • 1 projet de synthèse de 15 crédits

Profil avec projet technique de 6 crédits :

  • 1 atelier obligatoire d’une durée de 3 heures (0 crédit)
  • 5 activités obligatoires totalisant 15 crédits (2 cours à suivre dans l’établissement partenaire)
  • 8 activités optionnelles de spécialisation totalisant 24 crédits (1 cours à suivre dans l’établissement partenaire)
  • Et choisir l’une des deux options suivantes :
    • 1 stage industriel et 1 rapport technique totalisant 3 crédits
    • 1 rapport technique de 3 crédits ou 1 projet technique de 6 crédits

Liste des activités

L'atelier obligatoire suivant (0 crédit) :

ATE800 Intégrité intellectuelle : un savoir-être et un savoir-faire

Les 5 activités obligatoires suivantes (15 crédits) :

L'étudiant doit suivre trois de ses cours à l’ÉTS et deux à l’UQAM.
Pour l'étudiant spécifiquement diplômé au 1er cycle en génie logiciel ou en informatique et génie logiciel, et sur autorisation du directeur de programme, deux des activités obligatoires peuvent être remplacées par des activités de spécialisation. Lorsqu’une telle autorisation est accordée, l’étudiant doit suivre un cours du bloc obligatoire dans l’établissement partenaire (au lieu de deux cours). Il doit aussi suivre deux cours sélectionnés parmi les activités de spécialisation de l’établissement partenaire (au lieu d’un cours).

MGL800 Gestion de projet en génie logiciel (équivalent UQAM : MGL7315)
MGL801 Exigences et spécifications de systèmes logiciels (équivalent UQAM : MGL7260)
MGL802 Principes et applications de la conception de logiciels (équivalent UQAM : MGL7361)
MGL804 Réalisation et maintenance de logiciels (équivalent UQAM : MGL7460)
MGL805 Vérification et assurance qualité de logiciels (équivalent UQAM : MGL7560)

Et l'un des deux profils suivants :
 

PROFIL avec projet de synthèse de 15 crédits

5 cours de spécialisation (15 crédits), soit :

4 cours choisis dans l'axe de spécialisation de l'ÉTS :

MGL825 Télématique et réseaux
MGL835 Interaction humain-machine
MGL840 Estimation de projets de logiciels
MGL842 L'ingénierie de la qualité du logiciel
MGL843 Sujets avancés en conception logicielle
MGL844 Architecture logicielle
MGL845 Ingénierie logicielle dirigée par les modèles
MGL846 Concept et pratique des tests logiciels
MGL847 Amélioration des processus logiciels : intervention dans une organisation
MGL848 Validation et vérification de modèles en génie logiciel
MGL849 Modélisation, analyse et programmation des systèmes temps réel
MGR850 Sécurité de l'Internet
MTI825 Gestion des services TI
SYS869 Sujets spéciaux I : génie logiciel
SYS870 Sujets spéciaux II : génie logiciel
STA802 Stage industriel et rapport technique

Sur approbation préalable du directeur local de programme, deux de ces quatre activités de spécialisation peuvent être remplacées par deux activités pertinentes d’autres programmes de 1er ou 2e cycle offertes par l’ÉTS, l’UQAM ou par d’autres universités.

Et 1 cours choisi dans l'axe de spécialisation de l’UQAM* : 

INF7210 Nouvelles perspectives en bases de données
INF7235 Programmation parallèle haute performance
INF7270 Écosystème du logiciel libre
INF8750 Sécurité des systèmes informatiques
MGL7130 Développement d’applications mobiles
MGL7230 Tests logiciels
MGL7240 Mesures et génie logiciel
MGL7250 Processus de développement Agile
MGL7760 Qualité et productivité des outils logiciels
MGL7810 Sujets spéciaux en génie logiciel I
MGL7811 Sujets spéciaux en génie logiciel II
MGL7815 Lectures dirigées I

*Le directeur local du programme doit approuver au préalable le choix du cours de l’étudiant.

Vers la fin de son programme, l’étudiant doit réussir dans son université d'attache l'activité suivante :

Projet synthèse (15 crédits)

MTR895 Projet en d'intervention en entreprise
ou
MTR896 Projet d'application


PROFIL avec activité de synthèse de 6 crédits

8 cours de spécialisation (24 crédits), soit :

7 cours (21 crédits) choisis dans l'axe de spécialisation de l'ÉTS ci-dessus
ET
1 cours choisi dans l'axe de spécialisation de l’UQAM ci-dessus.

Le directeur local du programme doit approuver au préalable le choix du cours de l’étudiant

Sur approbation préalable du directeur local de programme, deux des huit activités de spécialisation peuvent être remplacées par 2 activités pertinentes d’autres programmes de 1er ou 2e cycle offertes par l’ÉTS, l’UQAM ou par d’autres universités, en autant qu’au moins un cours soit suivi à l’UQAM.

Vers la fin de son programme, l’étudiant doit réussir dans son université d'attache l'activité suivante :

Activité de synthèse (6 crédits)

STA802 Stage industriel et rapport technique  et  MTR891 Rapport technique II
ou  
MTR891 Projet technique

Activité hors programme optionnelle (pour tout profil)

STA800 Stage industriel de deuxième cycle


Possibilité de stage

Selon le profil et l’axe choisis, ce programme peut vous offrir la possibilité d’effectuer un stage en milieu de travail durant votre cheminement à la maîtrise ou hors programme.

Le cours PRE811 Développement de carrière aux cycles supérieurs (hors programme) est un préalable obligatoire au stage. Il est conseillé de le suivre le plus tôt possible dans votre cheminement.

Après avoir réussi ce cours, et si vous répondez aux critères d'admissibilité, vous pourrez effectuer l'un ou l'autre de ces stages :

Consultez la structure du programme et la liste des activités pour plus de détails.

Règlements particuliers

L’atelier obligatoire Intégrité intellectuelle : un savoir-être et un savoir-faire doit être réussi dès la première session d’inscription.

Profil avec mémoire (type recherche) M. Sc. A.

Grade

Maître ès sciences appliquées (M. Sc. A.)

Objectifs

L’objectif de cette concentration est d’assurer la formation spécialisée et de répondre aux besoins de perfectionnement des professionnels en génie logiciel. Dans cette perspective, elle a pour objectif de conjuguer l'acquisition de connaissances et de compétences de haut niveau en génie logiciel (volet cours du programme) ainsi que de développer la maîtrise d’une thématique particulière à la fine pointe du génie logiciel et d’introduire l’étudiant à la recherche dans cette discipline (volet mémoire du programme).

Conditions d'admission

Être titulaire d’un baccalauréat, ou l’équivalent, en génie dans un domaine approprié, en informatique, ou en sciences appliquées avec une composante en informatique, obtenu avec une moyenne cumulative d’au moins 3,0 (sur 4,3) ou l’équivalent;

ou être titulaire d'un baccalauréat ou l'équivalent, dans un autre domaine, obtenu avec une moyenne d'au moins 3,0 sur 4,3 et posséder les connaissances ou l'expérience jugées suffisantes;

ou posséder les connaissances nécessaires, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

Le candidat dont la préparation n'est pas jugée suffisante pourrait se voir imposer des cours d'appoint ou une propédeutique.

Le candidat doit démontrer une connaissance suffisante de la langue française conformément aux règles d'application de la Politique linguistique;

ou le candidat peut être admis sur la base d'une connaissance suffisante de l'anglais, attestée soit par un diplôme universitaire anglophone, soit par la réussite d'un test linguistique en langue anglaise préalablement à son admission. En plus des exigences de son programme, ce candidat devra toutefois réussir un cours de français hors programme, approprié à son niveau, pour obtenir son diplôme.

Le candidat admis sur la base de l'anglais doit également faire la preuve qu'un professeur a accepté d'agir comme directeur de mémoire.

De façon générale, l'étudiant qui ne peut lire facilement l’anglais s’expose à des difficultés dans ses études étant donné le nombre considérable de manuels et de publications offerts dans cette langue.

Structure du programme

  • 1 activité générale obligatoire de 3 crédits
  • 4 activités optionnelles totalisant 12 crédits
  • 1 mémoire de 30 crédits


Liste des activités

L'activité générale obligatoire suivante (3 crédits) :

MTR801 Planification d'un projet de recherche en ingénierie

4 activités optionnelles (12 crédits) choisies parmi les suivantes :

MGL800 Gestion de projet en génie logiciel
MGL801 Exigences et spécifications de systèmes logiciels
MGL802 Principes et applications de la conception de logiciels
MGL804 Réalisation et maintenance de logiciels
MGL805 Vérification et assurance qualité de logiciels
MGL825 Télématique et réseaux
MGL835 Interaction humain-machine
MGL840 Estimation de projets de logiciel
MGL842 L'ingénierie de la qualité du logiciel
MGL843 Sujets avancés en conception logicielle
MGL844 Architecture logicielle
MGL845 Ingénierie logicielle dirigée par les modèles
MGL846 Concept et pratique des tests logiciels
MGL847 Amélioration des processus logiciels : intervention dans une organisation
MGL848 Validation et vérification de modèles en génie logiciel
MGL849 Modélisation, analyse et programmation des systèmes temps réel
MGR850 Sécurité de l'Internet
SYS869 Sujets spéciaux I : génie logiciel
SYS870 Sujets spéciaux II : génie logiciel
MTI810 Traitement et systèmes de communication vidéo
MTI815 Systèmes de communication vocale
MTI825 Gestion des services TI
MTI830 Forage de textes et de données audiovisuelles
MTI835 Développement d'applications graphiques
MTR871 Lectures dirigées

Sur approbation préalable du directeur du programme, deux de ces activités optionnelles peuvent être remplacées par des activités pertinentes d'autres programmes de 1er ou de 2e  cycle offertes par l'ÉTS ou par d'autres universités.

Vers la fin de son programme, l’étudiant doit réussir l'activité suivante (30 crédits) :

MTR890 Mémoire
Perspectives de carrières

Quelles sont les perspectives de carrières en génie logiciel?

Saviez-vous que depuis 2011, le sous-secteur des logiciels et des services informatiques a connu la croissance d’emploi la plus forte dans tous les secteurs des technologies de l’information? À l’instar du secteur plus large des technologies de l’information, le sous-secteur du logiciel souffre d’une pénurie de main-d’œuvre, et ce, depuis plusieurs années. Cette pénurie est particulièrement criante du côté des transformations organisationnelles. Les perspectives d’emploi s’annoncent également très favorables pour les ingénieurs spécialisés en génie logiciel tentés par l’intelligence artificielle, les systèmes embarqués, la conception de jeux vidéo ou le développement de systèmes d’entreprises.

Le Québec est promis à un grand avenir dans le domaine de l’intelligence artificielle. Selon le magazine Fortune, la province serait un des endroits les plus réputés au monde dans ce domaine. Plusieurs géants comptent accélérer la conception de logiciels permettant aux ordinateurs de lire, d’écrire et de tenir des conversations de manière naturelle. Les ingénieurs spécialisés en génie logiciel pourront donc s’y tailler une place de choix.

Le Québec étant une plaque tournante du domaine aérospatial, plusieurs entreprises de la province se spécialisent en avionique. Celles-ci recherchent des professionnels ayant une formation de pointe en génie logiciel, et plus particulièrement en développement de systèmes embarqués, en ingénierie dirigée par les modèles, en vérification, en tests et en assurance qualité.

La conception de jeux vidéo est aussi un secteur très prometteur pour les professionnels en génie logiciel. L’industrie québécoise du jeu vidéo compte 120 entreprises et crée près de 10 000 emplois directs et indirects dans la province. Les perspectives d’emploi dans ce domaine sont très positives : à l’échelle mondiale, la croissance de cette industrie est estimée à 7 % annuellement.

Enfin, près de 280 entreprises québécoises se spécialisent dans le développement ainsi que dans l’édition de logiciels applicatifs et de logiciels systèmes. Le savoir-faire et la créativité de ces entreprises sont reconnus partout dans le monde. Parmi celles-ci, on retrouve notamment CGI, Busbud, Coveo, Human Wave, Technologies 2020 et Ultra Electronics Forensic Technology. C’est également au Québec que les principaux géants mondiaux de l’édition de logiciels se sont établis. Parmi eux : Autodesk, CGI, Dassault Systèmes, Fujitsu, Google, Hewlett-Packard, IBM, Kronos, OpenText, Oracle, Sagem et SAP.

Reconnaissance professionnelle

Saviez-vous qu’une maîtrise en génie peut vous donner droit à des crédits d’expérience en génie de 12 mois si vous êtes titulaire d’un baccalauréat en génie? Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le Règlement sur les autres conditions et modalités de délivrance des permis de l’Ordre des ingénieurs.

Projets de recherche pour étudiants

Vous cherchez un projet pour votre maîtrise?

Vous cherchez un projet de recherche pour réaliser votre maîtrise?  Consultez la page Projets de recherche pour étudiants. Les professeurs recrutant des étudiants de la maîtrise y diffusent leurs offres.

Avez-vous trouvé un directeur de recherche?

Vous devez avoir trouvé votre directeur de recherche avant la fin de votre première session d’études à la maîtrise, car il s’agit d’une condition d’inscription à la deuxième session. Nous vous recommandons fortement d’entreprendre cette recherche avant votre première session d’études à la maîtrise ou, au plus tard, pendant celle-ci. Pour obtenir plus de renseignements sur la recherche d'un directeur, consultez la page Trouver un directeur de recherche.