Étude du vieillissement environnemental des cordes d’assurance


 Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Les cordes d’assurance verticales et horizontales sont faites de fibres synthétiques qui se dégradent de façon variable lorsqu’exposées aux conditions environnementales et du fait de l’usure. Cette dégradation, qui n’est malheureusement pas systématiquement identifiable à l’œil nu avant d’atteindre des niveaux importants, peut causer une perte de résistance mécanique des cordes qui, si elles sont utilisées, comportent un risque de rupture lors de l’arrêt d’une chute accidentelle.

Parmi les matériaux les plus fréquemment utilisés dans les cordes d’assurance, soit le nylon, le polyester et le polypropylène standard et de haute performance, une analyse de la littérature a identifié une sensibilité différente aux agents de vieillissement environnementaux. Par exemple, le nylon est affecté principalement par la photo-oxydation, avec un effet synergétique de l’eau, qui affecte les groupements amines. Ceux-ci peuvent servir d’indicateurs pour le suivi de la cinétique de vieillissement. De son côté, le polyester est très sensible à l’hydrolyse à cause de la présence des groupements esters. Une étude expérimentale de l’effet des agents de vieillissement expérimentaux sur la résistance mécanique et les propriétés physico-chimiques d’une sélection de cordes d’assurance est prévue, qui inclut un vieillissement naturel statique et des traitements de vieillissement accéléré en laboratoire.

Ces travaux seront réalisés en collaboration avec un chercheur du champ Équipements de protection de l’IRSST et avec la compagnie Cordage Barry.